FONDS IMMOBILIER DE SOLIDARITÉ FTQ, UN LEVIER ÉCONOMIQUE

175 Metcalfe

Le Fonds de solidarité FTQ possède un actif net de 10,1 G$ (au 31 mai 2014), issu de l’épargne de ses quelque 614 000 actionnaires. Ce fonds d’investissement en capital de développement a pour mission de faire tourner l’économie québécoise. Chaque année, son bras immobilier, le Fonds immobilier de solidarité FTQ, y contribue pour 100 M$.

Le Fonds immobilier de solidarité FTQ a été mis sur pied par le Fonds de solidarité FTQ en 1991. Sa mission? Former des partenariats stratégiques avec des promoteurs et des constructeurs, afin d’investir dans des projets immobiliers résidentiels, industriels, commerciaux ou de bureaux, dont les retombées doivent profiter à l’ensemble de la société québécoise. Le Fonds immobilier de solidarité FTQ agit donc comme un véritable levier pour l’économie de la province.

Canderel, Cadillac Fairview, Devimco, Groupe Germain, Prével, Rachel Julien, la compagnie de chemin de fer Canadien Pacifique, le Club de hockey des Canadiens de Montréal ne sont que quelques-uns des partenaires avec lesquels le Fonds s’est associé au fil de près de 25 années d’existence.

« Notre modèle d’affaires est simple : nous sommes partenaires en capitaux propres avec des co-investisseurs dans des projets immobiliers. Nous disposons ensuite de ces projets au bout de cinq à sept ans, selon les conditions économiques. Le partenaire peut alors racheter notre participation et la conserver, ou encore la revendre à un autre investisseur », explique Normand Bélanger, PDG du Fonds immobilier de solidarité FTQ.

Parce que le Fonds investit dans des projets immobiliers dès leurs balbutiements – par l’entremise de participations sous forme de capital-actions et de prêts mezzanine -, il donne un bon coup de pouce aux promoteurs qui peuvent diversifier leurs risques, mettre en marche plusieurs projets et compléter le financement octroyé par les prêteurs traditionnels.

Lire l’article paru dans le Montréal Économique Édition 2015