INAUGURATION OFFICIELLE DE LA RÉSIDENCE LES MONARQUES

résidence Monarques

Les promoteurs du Carrefour régional des générations, situé à un jet de pierre de l’Hôpital de Saint-Eustache, ont procédé, le lundi 29 novembre, à l’inauguration officielle de la première phase du mégaprojet de construction d’un complexe dédié aux aînés.

Pour l’occasion, les promoteurs ont reçu comme invités des représentants du monde politique de la région, des collaborateurs et des partenaires. Cette première phase, intitulée Les Monarques, est constituée d’une résidence de soins pour personnes en perte d’autonomie. Elle comporte 98 logements répartis sur six étages, dont un peu plus d’une trentaine sont offerts comme ressource intermédiaire et de convalescence pour le Centre régional de santé et de services sociaux (CSSS) du Lac-des-Deux-Montagnes.

«Des aires communes ont été aménagées sur chaque étage pour que se constitue une véritable communauté, expliquent les promoteurs. Les Monarques comporte des installations complètes comprenant salle à manger et salon personnalisés selon chaque milieu de vie, sur chaque étage. Les différents services qui y sont dispensés recréent un mode de vie similaire à celui qu’on retrouve dans un environnement familial.»

Des besoins criants à combler

Lorsqu’il sera rendu à terme, le complexe du Carrefour régional des générations représente un investissement de 110 millions de dollars. Le projet actuel est quant à lui un investissement de 10 millions de dollars. On prévoit la création, au total, de quelque 300 emplois. Il faut aussi souligner que ce nouveau complexe mettra en valeur un secteur de la ville encore inexploité.

«Quand on constate les besoins en ressources intermédiaires dans le secteur sud des Basses-Laurentides, on s’aperçoit que ce projet aide à répondre aux besoins d’une clientèle dans la région», a déclaré le président du conseil d’administration du CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes, Antonio Lavigne, lequel a souligné qu’il s’agissait d’un premier pas vers l’établissement d’une zone sociosanitaire dans le secteur de l’Hôpital de Saint-Eustache.

Échéanciers et budgets respectés

L’un des propriétaires du projet, Francis Charron, a pour sa part souligné le travail d’équipe qui a mené à la réalisation du projet, «dans les échéanciers prévus et à l’intérieur des budgets».

Notons finalement qu’une autre phase du projet, la résidence L’Unique, dont l’ouverture est prévue en 2011, sera pour sa part constituée d’un complexe résidentiel de six étages incluant deux ascenseurs et une cour intérieure, un investissement de quelque 22 millions de dollars. Elle est conçue pour les personnes retraitées qui sont autonomes et est composée de 151 logements sous forme de studios de deux, trois ou quatre pièces et demi. Les demandes étaient tellement importantes pour ce genre de logement que les trois quarts de la résidence Les Monarques sont occupés. «Un agrandissement est possible et il peut se faire de façon rapide», a précisé M. Charron. En outre, plus de la moitié des unités de L’Unique sont déjà louées avant même que la première pelletée de terre ne soit soulevée.

À partir du printemps 2011, des soins infirmiers seront aussi dispensés sur le site même du Carrefour régional des générations via une clinique médicale qui sera située à proximité de l’Hôpital de Saint-Eustache.

Lire l’article paru dans La Concorde en date du 1er décembre 2010

 

Sain-Eustache (Québec), le 29 novembre 2010 – Aujourd’hui à Saint-Eustache, le groupe Bâtimo et Imperia Hospitalité, en présence de messieurs Claude Carignau, sénateur ; Pierre Charron, maire de la Ville de Saint-Eustache ; Luc Desnoyers, député fédéral de Rivière-des-Mille-Îles ; Benoit Charrette, député provincial de Rivière-des-Mille-Îles et Antonio Lavigne, président du conseil d’administration du Centre de Santé et Services Sociaux du Lac-des-Deux-Montagnes, célèbrent l’ouverture officielle de la résidence de soin Les Monarques, située dans le futur Carrefour Régional des Générations. Cette dernière, d’une superficie totale de près de 425 000 pi2 est le fruit d’une initiative privée établie en partenariat avec la municipalité de Saint-Eustache et le Centre de Santé et Services Sociaux du Lac-des-Deux-Montagnes. Ce partenariat permettra d’ailleurs aux systèmes de santé publique et privé de travailler en étroite collaboration, afin de venir bonifier l’offre de services de soins.

Tous les invités, ainsi que nos résidents ont participé à l’envolée de ballons, qui représente, pour nous, l’envol du monarque (nos résidents), vers un environnement privilégié où ils seront en mesure de s’épanouir et vivre pleinement dans la dignité et le respect qu’ils méritent.

L’abbé Michel Forget, de la paroisse de Saint-Eustache, est venu bénir la résidence, les résidents qui y habitent, ainsi que tous nos employés qui, à tous les jours, s’efforcent de fournir les meilleurs soins et services aux résidents.

M. Pierre Charron, maire de la ville de Saint-Eustache était présent et fier de pouvoir offrir à la communauté, un complexe qui propose des soins et des services de qualité, toujours en partenariat avec le Centre de Santé et Services Sociaux.

Mme Josée de Montigny, directrice ventes & marketing du Groupe Impéria Hospitalité, était la maître de cérémonie. Elle présente le projet ambitieux du Carrefour Régional des Générations, qui est appelé à devenir un symbole pour la ville de Saint-Eustache et qui offrira aux aînés, un endroit privilégié pour profiter de la vie.

M. Claude Carignan, sénateur est un acteur important, dès les premiers balbutiements de ce projet.

M. Luc Desnoyers, député fédéral de Rivière-des-Mille-Iles, nous a fait l’honneur de sa présence à cette ouverture officielle.

Su cœur du site du Carrefour Régional des Générations à Saint-Eustache, la résidence de soin Les Monarques propose un milieu de vie chaleureux parfaitement adapté aux exigences de sa clientèle aînée en perte d’autonomie. Ce complexe résidentiel de 98 unités (première de quatre phases), est taillé sur mesure pour les retraités à la recherche des services de centre de jour, de répit, de convalescence, ainsi qu’une unité pour personne atteintes de trouble cognitif et/ou un séjour permanent,. Avec son atmosphère conviviale, cette résidence de soins incarne la sécurité et la tranquillité d’esprit.

Lire l’article paru dans L’Éveil en date du 4 décembre 2010